Cosmétique maison

4 000 ANS DE COSMETIQUES MAISON, DES INGRÉDIENTS TOXIQUES (PLOMB) ET IMPROBABLES (SANG DE MOUTON...)

Il serait facile de penser que le maquillage des femmes est une pratique sociale assez moderne, son utilisation est un concept vraiment ancien. Voici donc un peu d'histoire afin de comprendre ses origines et comprendre leur généralisation jusqu'à nos jours.

Avec tous les millions d'euros dépensés chaque année dans le monde entier pour les cosmétiques, parfois, nous pouvons nous demander :

Mais comment en est-on arrivés là ?

Depuis quand la norme est qu'à peine réveillé, nous maquillons notre visage de haut en bas ?

Est-ce qu'une femme, un beau jour, a décidé de s'appliquer du rouge à lèvres,de l'eye-liner, du fond de teint, et de se vernir les ongles en rouge ?

Non, et comme beaucoup de choses, c'est juste l’accumulation de nombreuses choses du passé.

Rappelez-vous les Égyptiennes : c'était il y a plus de quatre mille ans.

La propreté et l'apparence étaient terriblement important pour elles. 

Elles croyaient que l'apparence était en lien direct avec la santé de l'âme. Elles se sont donc efforcées de toujours sentir bon et d'avoir l'air belles. Avec une société qui valorise l'apparence (cela ne vous rappelle rien!!!), vous avez inévitablement des gens qui veulent se faire remarquer. 

En tant que personnes innovatrices, elles ont commencé à développer et à utiliser des cosmétiques (les premiers cosmétiques maison) non pas pour paraître plus intelligentes mais pour se sentir mieux

Afin d''améliorer encore leur apparence, elles appliquaient un mélange d'eau et d'argile rouge dans la zone de la pommette et se seraient également «vernis» les ongles aux couleurs orange et de jaune grâce au henné.

L'un des premiers fard à paupières le MESDEMET (type d'oeil Shadow) est une substance faite de cuivre et de mineraies de plomb. Il était aussi un grand désinfectant, un anti-moustiques et aussi une protection contre l'éclat du soleil.

Les teintes sombres utilisées devaient conjurer le mauvais œil grâce à leurs propres yeux.

Le Kohl était une poudre noire qui est également appliquée autour des yeux dans une forme ovale. Sa composition est une combinaison de plombs, de frênes, d'ocre, de cuivre et d'amandes brûlées.

       On retrouve aussi, du plomb à foison dans certaines préparations romaines surtout celles dont le but était de rendre le teint plus blanc ( dont le fameux blanc de céruse à l'origine du saturnisme), pour info l'usage du plomb dans les premières crèmes et maquillage fût fatale à plus d'une occasion (le commencement des fashions victimes). Au fur et à mesure du temps les cultures se sont mixées, les Grecs et les Romains ont commencé à utiliser les nombreuses recettes cosmétiques découvertes par les égyptiennes. Ils ont crées les leurs par exemple une combinaison de sang de mouton cuit à la graisse ferait un merveilleux vernis à ongle (je vous laisse tester !).

     Puis les cosmétiques ont pris des itinéraires beaucoup plus exotiques afin de mettre en valeur la beauté des femmes de telle sorte qu’un homme antique romain aurait dit: «Une femme sans maquillage est comme de la nourriture sans sel »

kit matériel cosmétique maison